Electric Press Kit
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Electric Press Kit

Forum Officiel d'Electric Press Kit
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -43%
Roborock S5 max
Voir le deal
311.49 €

 

 Chronique [L'Oreille du Léviathan]

Aller en bas 
AuteurMessage
emmanuel

emmanuel

Messages : 637
Date d'inscription : 07/05/2008
Localisation : Au sud de nulle part

Chronique [L'Oreille du Léviathan] Empty
MessageSujet: Chronique [L'Oreille du Léviathan]   Chronique [L'Oreille du Léviathan] Icon_minitimeDim 11 Mai - 15:22

Le webzine rock L'oreille du Léviathan chronique le premier ep et "Show me "ep...Une chronique très pertinente!Merci à Otto psy et 8-6 power...
http://www.loreille.fr.fm

Chronique du premier ep et du Show me ep par L'OREILLE DU LEVIATHAN.

EPK démontre que le 93 n’est pas seulement un repère de rappeurs aux (fausses) dents longues. Depuis Bondy, les deux complices expriment leurs sentiments à travers une cold noise d’inspiration indus, comme ils la définissent fort justement eux-mêmes. Ils ont manifestement longtemps baigné dans le meilleur du rock underground eighties et s’y noient toujours avec délice. Boîte à rythme rock robotique qui martèle, basse hookien période Joy Division, voix en anglais (sauf deux textes en français) et guitares acérées, souvent très noise façon Jesus Lizard ou Big Black, parfois plus cold façon Bauhaus. Quelques bandes bien choisies et quelques sons électro rétro sobres apparaissent ici ou là. La production lo-fi et les divers effets utilisés sur les guitares et les voix renforcent encore le côté 80s. Ces deux ep se placent à contre-courant des grosses productions actuelles, loin de l’opportunisme et des modes passagères. Il s’en dégage une ambiance très sombre, un sentiment de profond désespoir et une certaine fascination pour la mort et le sang (Death Bed, Tu n’existes pas, Blood on the Wall…). Le chanteur et guitariste d’EPK livre en toute sincérité ses sentiments extrêmes. Aucune réjouissance, aucun monde meilleur. Seul le rock et l’écriture poétique paraissent libérateurs. Une bonne production française, pour amateurs du genre. A noter que deux intéressants remix « darkgroove » sans les guitares distordues, réalisés par Gottschalk du NKS international, viennent clore le deuxième ep.

Otto Psy
Revenir en haut Aller en bas
http://epkofficial.free.fr/
 
Chronique [L'Oreille du Léviathan]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Electric Press Kit :: Forum EPK :: Electric Press Kit-
Sauter vers: